Publié le : 01/02/2016 dans CRM mobile, Logiciel CRM Par : Thomas Trouvé Tags :

E-DEAL CRM se met au flat design

La dernière version E-DEAL CRM Autumn 2015 présentée au club utilisateurs a vu son design largement revu. Pour cela, nous avons opté pour une tendance bien connue des éditeurs de sites web et autres applications mobiles : le flat design. Cependant adopter le flat design pour un site web est une chose, l’adopter pour un logiciel de CRM en est une autre !

Définition du flat design

Cette tendance de graphisme s’est largement répandue sur le web mais également chez les grands acteurs de l’informatique. Microsoft a sorti le premier OS flat design avec Windows 8 puis Apple a répondu – pour ne pas dire copié sur son petit camarade – en abandonnant ses grands classiques de design basé sur la représentation d’objets réels. D’après wikipedia, le flat design, c’est d’abord : « l’emploi de formes simples, d’aplats de couleurs vives et de jeux de typographie ». Exemples ici, ici ou chez nous ! A l’origine, les designers ont surtout adopté ce modèle de présentation pour répondre à un besoin utilisateur : la mobilité.

Avant : la corbeille, le crayon et la disquette

Pendant longtemps, les designs d’applications se sont attachés à représenter les éléments d’interface utilisateurs en reprenant les codes de la vie réelle : la fonction horloge sous forme d’horloge, la fonction bloc-notes sous forme de petit calepin mais aussi les reliefs, les ombres, les arrondis, … Ainsi que l’iconographie : la corbeille, le crayon ou encore la disquette (d’ailleurs, comment nos enfants pourraient-ils comprendre cette icône ?)

Toute cette stratégie de représentation servait un objectif : rendre l’informatique aussi simple que l’utilisation des objets de la vie courante (encore faut-il la considérer simple !). Par ailleurs cette représentation prenait son sens dans l’usage de son ordinateur mais qu’en est-il de l’usage avec une tablette, un smartphone ou même une borne tactile ? Les dimensions et les échelles ne sont pas les mêmes, les utilisateurs non plus : ils ont progressé dans leur maîtrise des supports informatiques (du moins on l’espère) en même temps que ceux-ci ont évolué.

Flat design +  CRM = E-DEAL CRM Autumn 2015

C’est là que le « graphisme à plat » intervient. En proposant une approche minimaliste, il permet de définir une charte adaptée à la fois aux vieux PC et aux derniers supports tactiles. Également, adieu les éléments graphiques complexes et place aux aplats de couleurs bien plus rapides à télécharger au cas où votre débit serait plus faible que prévu – dans la Creuse (rien de personnel contre la Creuse, j’aurais pû dire la Dordogne ou le Cantal) ou plus simplement dans le train.

C’est dans cette logique – proposer un usage multi-supports – que nous avons revu l’interface de E-DEAL CRM : par exemple, proposer des zones de clics plus large pour que nos (gros) doigts puissent servir précisément le souhait de navigation. Typiquement, les zones de raccourci gagnent en hauteur ainsi que les zones cliquables (lien vers la fiche client). Les éléments de navigation tels que les onglets sont également plus larges pour favoriser un certain confort de « tapotage ».

La lisibilité des informations a également été favorisée avec ce nouveau design : le titre de la page est mis en valeur, les données du CRM – plus que le libellé du champ – ressortent plus : c’est bien dans les données que la richesse d’un CRM s’exprime.

Du flat design au responsive design

Outre ces gains d’expérience utilisateur, cette nouvelle version offre désormais un usage tablette natif : on peut donc utiliser E-DEAL CRM depuis son ordinateur de bureau, avec son portable en déplacement mais aussi avec sa tablette chez soi ou en agence. Voire  même depuis son smartphone !

C’est là que le responsive design intervient, il ne s’agit d’une énième tendance graphique, cette fois on parle technique : le responsive design est une manière de « coder » un site web, une application ou un OS afin de rendre le contenu adaptable au support et à la dimension de l’écran.  C’est ainsi que E-DEAL CRM intègre des composants responsive design afin d’optimiser l’expérience utilisateur en fonction du support. Ainsi, le menu de navigation horizontal du bureau fait place à une barre latérale avec sa tablette. Une barre de navigation qui se rétracte à la demande de l’utilisateur. Objectif : agrandir la zone de travail sur les appareils tactiles en misant sur le geste simple qu’est le « tapotage ».

Adopter un tel virage en terme de look & feel n’est jamais neutre : le changement va-t-il être bien perçu ? Les gains utilisateurs sont-ils réellement mesurables ? Depuis nos premiers tests utilisateurs, il y a maintenant deux ans, jusqu’aux premiers retours client (CCI de Lyon, aux Pays-Bas ou chez les assureurs efficaces et pas chers) l’adoption du flat design se révèle être un franc succès, et ce, quels que soient les usages CRM : la vente, le service client, le marketing en passant par l’administrateur du système et le management (voir notre article sur les KPI).

Partager cet article
Lire également
Leave a comment