E-DEAL CRM Spring 2013 : sécurité, automatisation, mobilité
Publié le : 06/06/2013 dans CRM mobile, Logiciel CRM Par : Thomas Trouvé Tags :

Edition Spring 2013 d’E-DEAL CRM en 3 mots : sécurité, automatisation, mobilité

Sécurité, automatisation et mobilité sont les maîtres mots de cette nouvelle mouture. Découvrons ensemble les principales fonctionnalités.

Le cloisonnement applicatif, un besoin croissant pour les projets de GRC (Gestion de la Relation Client)

Fusions d’entreprises, concurrence possible entre départements, données sensibles, de plus en plus de sociétés ont besoin d’une solution de CRM permettant de définir des données globales (groupe) et des données locales (département ou service).

Avec la mise en place du Cloisonnement Applicatif E-DEAL CRM, cette nouvelle version apporte une réponse innovante à ces nouveaux besoins. Chaque utilisateur travaille sereinement en ayant la garantie que ses données sensibles ne pourront être vues au-delà de son service tout en bénéficiant de la synergie d’un groupe au niveau des données globales.

L’impact du Cloisonnement Applicatif E-DEAL CRM ne se limite pas à une plus grande finesse dans la gestion des droits d’accès, il permet également d’augmenter sensiblement la qualité des données et la rigueur d’alimentation de la base CRM de la part d’utilisateurs rassurés.

« Le Cloisonnement Applicatif E-DEAL CRM s’applique également aux fonctions collaboratives du logiciel. Chaque entité va ainsi pouvoir disposer de son propre référentiel documentaire ou de ses propres modèles d’e-mails afin de respecter les contextes de charte et de contenu de chaque entité. D’autres éléments peuvent intégrer cette logique… La base de connaissance pourra être partagée ou personnalisée pour chaque entité, le catalogue produit pourra contenir des produits Groupe et des produits propres à chaque entité… », souligne Jean-Sébastien Alet, Responsable de l’entité R&D.

Les procédures client, une réponse structurée, automatisée et unifiée de l’entreprise à l’ensemble de ses sollicitations

Les Procédures Client E-DEAL CRM déterminent la séquence d’actions à mener en réponse à un événement client.

Un internaute renseigne le formulaire web, un client répond à une campagne d’appels, l’entreprise reçoit une commande, une réclamation, … Autant d’événements qui demandent une réponse de la part de l’entreprise :

  • structurée – plusieurs actions menées sur différents canaux, par différents acteurs et selon une séquence définie et optimale,
  • unifiée – quel que soit l’opérateur, la démarche doit être équivalente et
  • automatisée – rappels et actions déclenchées.

Avec la nouvelle version E-DEAL CRM Spring 2013, les managers et superviseurs peuvent désormais définir des modèles de procédures pour chaque processus client. Créer une relance automatiquement, planifier l’envoi d’un e-mail, affecter les actions à chaque acteur de l’équipe sont autant d’exemples de procédures que l’administrateur peut définir simplement et associer à une problématique commerciale, marketing ou service client.

E-DEAL CONTACTS, la GRC mobile version light

E-DEAL Contacts est un assistant mobile disponible sur l’App Store et Google Play.

E-DEAL propose une nouvelle application mobile directement embarquée sur le smartphone. Elle permet à des populations telles que commerciaux, agents techniques et plus généralement aux collaborateurs en situation de mobilité de conserver un accès permanent à leur base de contacts CRM.

Un système original de sas de validation des données

Un commercial sur le terrain n’aura pas le temps de remplir tous les champs définis comme obligatoires dans son CRM. Avec E-DEAL CONTACTS, il crée son contact avec quelques informations et remplira les champs obligatoires une fois de retour à son bureau.

« Nous avons entièrement repensé le CRM en fonction du device. Il ne s’agit pas de porter l’application CRM sur le terminal mais de définir quelles sont les nouvelles possibilités offertes par ces terminaux (appareil photo, GPS, ..), quelles en sont les limitations et contraintes (taille de l’écran, ..) et quels nouveaux usages nous pouvons proposer », ajoute Jean-Sébastien Alet.

Partager cet article
Lire également
Leave a comment