Publié le : 01/02/2016 dans Gestion commerciale, Marketing & CRM Par : Cyril Chantrier Tags : Mutuelles

L’ANI et son effet sur les CRM des mutuelles

Outre la traditionnelle cérémonie des vœux au 1er Janvier, cette date est aussi celle de la réforme de la Complémentaire Santé via l’application de l’Accord National Interprofessionnel qui concerne à la fois 4 millions de salariés et leurs entreprises qui prennent à moitié en charge cette couverture. Elle concerne aussi le monde mutuel au sens large avec un impact différent que l’on soit courtier (plus spécialisé en collectif), assureur, institution de prévoyance ou encore mutuelle (traditionnellement plus orientée vers l’individu).

L’impact de l’ANI sur les salariés

En plus de l’impact sur les entreprises, la généralisation de la couverture santé a donc un impact important sur une population principalement non cadre et de salariés de petites structures.

L’effet ANI sur les mutuelles

L’ANI impacte ainsi également le monde des mutuelles dont les forces de vente mais aussi la connaissance « client » sont davantage orientées vers l’individu que sur le collectif.

Le cabinet Conseil NOVADIAL pointe ainsi le double enjeu de  quelques-uns des clients de type « Mutuelle »  qu’il accompagne.  Les nouveaux adhérents salariés,  se retrouvent ainsi « clients » sans avoir résolument choisi leur mutuelle. Et Inversement!

L’ANI ou l’inverse du « parce que c’était lui, parce que c’était moi »

La Mutuelle doit aussi faire une démarche de compréhension et de découverte de ses nouveaux adhérents qui sont des clients « non choisis ». De fait, les informations de type  » présentation de la mutuelle, des avantages de souscription etc.. » qui étaient faits par les forces de vente sont maintenant réalisés a posteriori par le  Service Client. Ce premier contact et cette communication avec ces nouveaux clients est important. La mutuelle envoie la carte mutuelle, les avantages du contrat, le type d’accès au support, ses amplitudes d’ouverture etc. L’historisation des interactions et le suivi très qualitatif de ces clients d’un nouveau genre est critique et justifie d’autant plus la mise en place et l’utilisation de solution de gestion de la Relation Client….le CRM a encore de beaux jours devant lui !

Partager cet article
Lire également
Leave a comment