Reussir-projet-CRM-process-organisation
Publié le : 11/04/2018 dans Gestion de projet, Logiciel CRM Par : Léa Labatut Tags :

Réussir son projet CRM (3/3) : simplifier les process et l’organisation

Ca y’est, c’est déjà le 3e et dernier volet de notre trilogie sur la réussite d’un projet CRM. Dans les précédents articles du blog, nous avons partagé avec vous des astuces pour bien définir les contours de votre projet et pour choisir la bonne équipe. Le moment est désormais venu de vous aiguiller pour simplifier votre organisation et vos process.

 

Faites simple

Plus c’est simple, mieux c’est. Et c’est valable pour beaucoup de choses. Par exemple, vous souhaitez proposer une liste déroulante sur un champ du logiciel CRM ? Pas de souci, c’est facile à mettre en place (sur E-DEAL du moins !). Néanmoins, pour faciliter l’expérience utilisateur, privilégiez un nombre limité de propositions. Il vaut mieux en avoir 10 plutôt que 30. De plus, un CRM est un outil puissant, mais attention, il n’est pas la réponse à tous vos problèmes ! Ne l’oubliez pas : trop d’automatisation tue l’automatisation et réduit l’agilité. Alors, faites simple. Les utilisateurs vous remercieront.

 

Restez pragmatique

Dans la même lignée que le paragraphe précédent, vous devez avoir une approche pragmatique sur votre projet CRM. En effet, pour chaque contact, il peut être tentant de récolter plein d’informations. Elles sont peut-être toutes intéressantes, mais seules certaines vous sont réellement utiles. Donc, faites le tri, choisissez-les bien. Vous simplifierez ainsi la saisie et aurez des données de meilleure qualité. Le petit plus : en ne collectant que les données dont vous avez vraiment besoin, vous serez sur la voie de la conformité au RGPD.

 

Restructurez votre organisation interne

Un projet CRM étant à fois un projet informatique et humain, l’organisation de l’entreprise doit être capable de le supporter. L’un des facteurs de réussite de votre projet réside dans la capacité à appliquer votre politique de Relation Client à tous les domaines : ventes, marketing, IT, service client… Le client sera alors au centre de votre projet. Pour concrétiser cette orientation « centrée client », cassez les silos entre les métiers et basez-vous sur le parcours client et les différents points de contact.

 

Pensez CRM global et local

Notre dernier conseil, et pas des moindres : lors de la définition du projet, gardez en tête qu’il vous faut un CRM adaptable. Son squelette est global, son contenu est local. Le « global » bénéficie à l’entreprise dans son ensemble. Le « local » bénéficie à chacun des utilisateurs qui ne voient que ce qui les intéresse vraiment. Leur tableau de bord est personnalisé, leurs informations sont facilement accessibles… C’est grâce à cela qu’ils adopteront l’outil.

 

En synthèse, pour mener à bien votre projet CRM, vous avez besoin d’en définir les contours, de choisir la bonne équipe et d’optimiser vos process et organisation. En suivant les différents conseils de nos 3 articles sur le sujet, vous mettrez toutes les chances de votre côté. Enfin, n’oubliez pas qu’un logiciel CRM évolue continuellement et qu’il vous faut donc exiger la flexibilité, l’ouverture et la robustesse. A vos marques, prêt, partez, demandez une démo gratuite de la solution E-DEAL CRM.

Partager cet article
Lire également

Les commentaires sont fermés.